Les fonctions du foie - Nicolas AUBINEAU

Ma pratique en rééducation cardiaque et respiratoire m'a donné une grande expérience que je partage avec vous.

Les fonctions du foie

Le foie est un des organes les plus polyvalents et les plus complexes de l’organisme. Il est situé sous le diaphragme, côté droit.

Anatomie et vascularisation du foie

fonction du foie

Le foie représente le plus gros avec un poids d’environ 1,5 kg chez l’adulte (2% du poids corporel). 

Le foie est un organe fortement vascularisé et présente une vascularisation particulière faisant intervenir la veine porte hépatique et l’artère hépatique. En effet, le sang oxygéné est apporté par l’artère hépatique (on parle de vascularisation nutritive) et la veine porte hépatique lui amène du sang provenant des veines ayant drainé l’intestin (apportant les produits de la digestion). Cette circulation est appelée circulation portale et représente la vascularisation fonctionnelle du foie.

Le foie est placé, au niveau de la circulation sanguine, entre la circulation issue du tube digestif et la circulation générale. Le foie est un véritable filtre et un régulateur de composition sanguine. Les deux organes, en aval du foie, sont le cœur puis le poumon.

Le sang provenant du tube digestif est chargé de nutriments et parfois d’antigènes et/ou de pathogènes, est dans son intégralité dirigé vers le foie par la veine porte. La veine porte se divise en centaines de capillaires pour être en contact avec les hépatocytes. Puis le sang se déverse dans la veine cave et atteint le cœur droit avant d’être expulsé vers les poumons. De retour dans le cœur gauche, le sang rejoint la circulation générale.

Fonctions du foie

– Sécrétion de la bile

Détoxication

– Sécrétions

Immunité

– Equilibre de la circulation

– Métabolisme des micro et macronutriments (Protides, Lipides , Glucides)

Foie et bile

Les rôles de la bile sécrétée par le foie sont nombreux :

  • Formation de micelles : activation des lipases et absorption des lipides,
  • Absorption des vitamines liposolubles,
  • Captage intestinal de la vitamine B12,
  • Excrétion du cholestérol, bilirubine, protéines …,
  • Principale voie d’excrétion des xénobiotiques (lipophiles et liés aux protéines),
  • Equilibre du duodénum (bicarbonate pour équilibre du pH),
  • Sécrétion d’immunoglobulines.

La 1èreet grande fonction du foie est la synthèse de la bile. Cette synthèse est continue et la bile est stockée dans la vésicule biliaire. Suite à la stimulation par l’acidité gastrique, la bile est déversée dans l’intestin au niveau du duodénum. Après avoir joué leurs rôles, les acides biliaires sont métabolisés par le microbiote intestinal (intérêts des probiotiques) et réabsorbés par la muqueuse intestinale à 97%. Les métabolites des acides biliaires rejoignent le foie par la circulation hépatique où ils sont recyclés en acides biliaires par les hépatocytes. C’est le cycle entéro-hépatique. Environ 3% des acides biliaires sont éliminés par les selles. 

Foie et métabolisme des acides aminés

Après un repas, la concentration en acides aminés augmente fortement. Le rôle du foie est :

– La capture des acides aminés circulants : 

  • Pour la synthèse protéique,
  • Pour la néoglucogenèse (formation de glucose à partir des acides aminés),
  • Pour la synthèse de métabolites (par exemple le glutathion à partir de la cystéine).

– La synthèse des acides aminés :

  • Transformation des acides aminés non essentiels (par exemple la synthèse de glutamine à partir de la valine et l’isoleucine),
  • Ramification des acides aminés essentiels.

– La libération d’acides aminés dans la circulation pour un transport vers les tissus périphériques,

– La dégradation des acides aminés en urée pour une élimination via les reins.

Foie et métabolisme des lipides

Le foie est responsable du métabolisme des lipides :

  •  Synthèse des acides gras, triglycérides et phospholipides,
  •  Synthèse du cholestérol,
  •  Synthèse des lipoprotéines de très basse densité (VLDL) qui seront par la suite converties en d’autres lipoprotéines,
  •  Biotransformation des chylomicrons d’origine intestinale en LDL (« mauvais » cholestérol) et HDL (« bon » cholestérol),
  •  Synthèse des acides biliaires.

Foie et métabolisme des glucides

Le foie est capable de réguler le taux de glucose dans le sang (glycémie): soit en captant et en stockant le glucose sous forme de glycogène (glycogenèse), soit en dégradant le glycogène en glucose (glycogénolyse), en fonction des besoins ; il est également capable de former du glucose à partir de substances non glucidiques telles que les acides aminés (néoglucogenèse), et indirectement à partir des acides gras ayant subi une oxydation (β-oxydation).

Foie et métabolisme des micronutriments

Le foie joue un rôle indispensable dans la biodisponibilité des vitamines liposolubles (A, D, E et K) :

  • Les vitamines liposolubles ont besoin d’être solubilisées par la bile avant leur absorption,
  • Certaines vitamines, comme la vitamine D ou la vitamine A, ont besoin d’être métabolisées en forme active, par le foie,
  • Le foie est un lieu important de réserve des vitamines liposolubles.
  • Le foie synthétise les protéines de transport, nécessaires au transport dans le sang de substances non solubles par exemple.

Pour le fer et le cuivre :

  •  Le foie est un lieu de captation et de stockage du fer et du cuivre,
  •  Le foie est indispensable à l’élimination du fer, issu de la dégradation de l’hémoglobine et autres hémoprotéines, par voie biliaire (voir métabolisme de la bilirubine).

Foie et immunité

Le foie joue un rôle immunitaire primordial. Le foie est l’un des 3 filtres antimicrobiens à l’intérieur du corps humain, avec la rate et les ganglions lymphatiques.

C’est aussi un régulateur de l’inflammation.

Foie et équilibre de la circulation

Le foie joue un rôle essentiel également dans l’équilibre de la circulation sanguine.

C’est un réservoir de sang pouvant contenir jusqu’à 15% du sang total de notre corps, mais c’est aussi le principal site de production et d’épuration des protéines de la coagulation et de la fibrine.

Enfin, le foie est indispensable à l’absorption, au métabolisme et au stockage de la vitamine K.

Foie et sécrétion de protéines

La sécrétion de protéines par le foie est large, avec par exemple :

Protéines sécrétoires :

  • albumine…

Protéines de transport :

  • lipoprotéines,
    • hormones thyroïdiennes et stéroïdes,
    • vitamines A et D…

Protéines de la coagulation et de la fibrinolyse :

  • facteur de coagulation, 
    • complément…

Autres protéines :

  • protéine C réactive (CRP)…

Fonction de détoxication

Il y a globalement deux catégories de toxines filtrées par le foie : les xénobiotiques et les toxines endogènes

Les xénobiotiques sont des molécules qui ont des propriétés toxiques comme : 

  • Métaux lourds,
  • Toxines microbiennes issues du tube digestif,
  • Toxines environnementales ingérées et absorbées quotidiennement par la peau et les muqueuses : polluants de l’eau, additifs alimentaires…
  • Toxines des affections ordinaires et des médicaments. 
  • Alcool…

Les toxines endogènes sont des substances sécrétées normalement par l’organisme, qui doivent être éliminées car elles ont des propriétés toxiques:

  • Déchets issus du fonctionnement normal du métabolisme (acide lactique, …).
  • Produits de dégradation de l’hémoglobine,
  • Ammoniaque,
  • Hormones et neurotransmetteurs.

En conclusion sur le foie

Le foie est étroitement lié à l’intestin : anatomiquement et fonctionnellement ; il filtre tout ce qui est absorbé dans l’intestin (métabolisme glucidique, lipidique, protéique, xénobiotiques…), cycle entéro-hépatique, il synthétise la bile pour l’absorption des lipides, stocke les vitamines et autres nutriments et est l’un des piliers de la tolérance immunitaire.

Ces fonctions sont toutes dépendantes de la vitesse des échanges entre le sang et les hépatocytes. En conditions normales, entre 1,5 et 1,8L de sang sont filtrés par le foie toutes les minutes. Pour information, 1/3 du sang est apporté par l’artère hépatique et 2/3 par la veine porte.

Une réduction des échanges, due à une accumulation de triglycérides hépatiques ou à une fibrose hépatique, altère l’ensemble des fonctions hépatiques. C’est l’insuffisance hépatique chronique.


Nicolas AUBINEAU
Diététicien Nutritionniste du sport et en clinique
Vous souhaitez avoir un suivi alimentaire personnalisé ? Voir les plus-values.

© Pixabay.com / LJNovaScotia©

Partager sur Facebook Partager sur Viadeo

Laisser un commentaire

Articles conseillés

Alimentation et cancer

Alimentation et cancer

Au fil du temps, l’évolution de l’alimentation a eu des conséquences négatives au niveau des cancers. Je vous aiguille.

Lire l'article

Curcuma : puissant antioxydant

Le curcuma a des vertus intéressantes pour les sportif: antioxydant, anti-inflammatoire... Mais quelle quantité prendre ?

Lire l'article

Gâteau énergétique du sport salé

Voici la version salée du gâteau énergétique du sport qui peut être utilisée avant l'effort mais également pendant... et après !

Lire l'article

Suivez moi sur Facebook

Liens

AFDNCroix rouge françaiseLivre prendre soin de son coeurCardioceanlivre trail coaching nutrition nicolas aubineauAthlete food livreMarathon food

INSCRIPTION NEWSLETTER

Nous respectons votre vie privée, vous pouvez vous désincrire quand vous le souhaitez

Fermer la fenêtre


Si vous souhaitez être au top sur l'alimentation sportive, inscrivez-vous à ma newsletter bimensuelle et recevez en EXCLUSIVITÉ et GRATUITEMENT mes nouveaux articles !

  • Comparatif des produits énergétiques du marché
  • Conseils alimentaires par sport
  • Recettes maison
  • Intérêts des nutriments, ingrédients