Comment avoir une bonne digestion? - Nicolas AUBINEAU

Ma pratique en rééducation cardiaque et respiratoire m'a donné une grande expérience que je partage avec vous.

Comment avoir une bonne digestion ?

digestion

Qui dit bien digérer dit bonne santé généralement ! Ainsi, il est nécessaire de manger lentement et de bien mastiquer. La mastication permet de réduire les aliments et de bien les mélanger aux enzymes digestives de la bouche, de l’estomac… afin que ces dernières réalisent leur travail correctement.

Pour information, les symptômes d’une mauvaise digestion peuvent être les suivants:

  • Ballonnements, remontées acides, reflux gastro-oesophagiens, flatulences, indigestions,
  • Bouffées de chaleur, sueurs nocturnes, maux de tête,
  • Baisse d’énergie, fatigabilité accrue en deuxième partie de journée,
  • Troubles du sommeil,
  • Troubles de la mémoire, 
  • Apparition de nouvelles allergies, de sensibilités à des aliments ou liées à l’environnement
  • Infections diverses et variées à différents niveaux

La digestion est unique 

Chaque individu est différent, ainsi chaque personne ne ressent pas les mêmes symptômes digestifs pour une alimentation identique. C’est pourquoi les grands principes généraux comme la mastication et la lenteur ne suffisent pas toujours à régler les problèmes que l’on peut rencontrer à ce niveau. Chacun a sa propre sensibilité. De façon générale, pour optimiser le processus de la digestion, il est souhaitable de moduler sa consommation de viandes, produits frits, gras mais aussi surtout transformés (industriels)…. En parallèle, la part de végétaux naturels à l’état brut devra être favorisée. 

Digestion et combinaison d’aliments

De plus, certains aliments ou combinaisons d’aliments peuvent causer des inconforts. Ce qui se passedans l’estomac lorsque nous associons mal les aliments est un peu comme la réaction du mélange du bicarbonate de soude (alcalin) avec du jus de citron (acide) ou du lait avec le jus d’orange, le mélange tourne et cela provoque des déséquilibres au niveau de la sphère digestive! 

De plus, associer dans un même repas un aliment à digestion rapide (fruit) avec un aliment à digestion lente (pain, viande) favorise de la fermentation dans l’estomac avec des aliments pouvant stagner jusqu’à 8 heures entre l’estomac et l’intestin grêle. Cela provoque par la suite une dépense d’énergie supplémentaire pour digérer pouvant entraîner de la somnolence en phase post-prandiale, c’est-à-dire après le repas.

Pour une meilleure digestion, il est conseiller de suivre quelques principes de précaution:

  • Consommer les fruits en collation plutôt qu’à la fin du repas afin de limiter leur fermentation avant leur digestion. Attendre quelques heures avant de prendre un dessert,
  • Prendre son café ou son thé sans lait. Le lait est plus difficile à digérer lorsque combiné à du café, du thé ou encore du chocolat,
  • Boire de l’eau en dehors des repas afin de ne pas diluer les sucs digestifs et d’éviter de ralentir la digestion. Cela permet aussi de ne pas couper l’appétit au moment de la prise alimentaire. On conseille généralement de s’arrêter de boire 30 minutes avant et de reprendre 45 minutes après,
  • Manger les aliments crus (crudités, salades…) avant les aliments cuits; ces derniers peuvent retarder la digestion des aliments crus et ainsi causer de la fermentation et des gaz, des troubles digestifs,
  • Ne pas surcharger l’estomac le soir…

Pour information sur la digestion du soir : un repas du soir non pris en excès, dans un timing de 2 à 3 heures avant de se coucher favorise la digestion au sein de l’organisme. Ainsi, pendant la phase nocturne, phase de reconstruction et de rééquilibrage des organes, le système immunitaire peut travailler plus efficacement et le foie peut remplir sa mission de détoxification de l’organisme. 

Enfin, pour éviter d’arriver affamé au repas du soir et de trop ingérer en quantité tout et n’importe quoi, on pourra mettre en place une collation l’après-midi où le fruit trouvera sa place au côté de d’autres crudités comme des légumes ou encore du chocolat noir et des fruits protéoléagineux (noix, noisette, amande…) pour les plus gourmands… 

La digestion et le jeûne

Le jeûne consiste à diminuer, voire cesser de manger pendant une période plus ou moins longue qui peut durer d’une journée à plusieurs semaines. Suivi avec précaution, il peut avoir des bienfaits intéressants : repos du système digestif, réorientation de l’énergie vers la guérison et la cicatrisation, détoxination et élimination des excès d’acidité des tissus, amélioration de la circulation sanguine, relâchement, relaxation, prévention des cancers, maladies métaboliques, inflammatoires et in fine cardiovasculaires mais aussi des troubles fonctionnels… Un jeûne peut être l’occasion de changer certaines habitudes de vie, de sortir de son cadre habituel, de prendre du temps pour soi et d’abandonner certaines dépendances, par exemple la cigarette, le café, l’alcool, les sucreries ou autres stimulants artificiels, ou les médicaments. L’objectif d’un jeûne ne doit pas être la perte de poids : perdre du poids est une stratégie à long terme.

Le jeûne s’adresse à des personnes en bonne santé et demande un minimum de préparation : il est prudent de consulter pour déterminer la durée et le type de jeûne le plus approprié.

En conclusion sur la digestion

Avec le stress de la vie actuelle et la notion de temps écourtée en permanence, le recours à la malbouffe, aux repas préparés a pris une ampleur très forte ces dernières années (notion de mal manger)… quitte à mettre en touche notre partie immergée de l’iceberg: la digestion. Revenir à une alimentation naturelle et simple, travaillée par ses soins,  riche nutritionnellement parlant, est nécessaire et surtout vital pour profiter pleinement de sa santé.

Cordialement.


Nicolas AUBINEAU
Diététicien Nutritionniste du sport et en clinique
Vous souhaitez avoir un suivi alimentaire personnalisé ? Voir les plus-values.

© Pixabay.com / silviarita©

Partager sur Facebook Partager sur Viadeo

Laisser un commentaire

Articles conseillés

Femme et sport – Interview

Femme et sport

J'ai voulu démêler le vrai du faux sur les bons réflexes nutritionnels à propos du thème "femme et sport". Voici mon interview.

Lire l'article

Transpiration et sport

Transpiration sport

La transpiration est une fonction normale de la peau qui permet de se rafraîchir lors de chaleurs excessives. Eclairage.

Lire l'article

Alimentation marathon des sables

Coureurs de l'extrême en milieu chaud, je vous oriente sur l'alimentation spécifique à cette épreuve pas comme les autres

Lire l'article

Suivez moi sur Facebook

Liens

AFDNCroix rouge françaiseLivre prendre soin de son coeurCardioceanlivre trail coaching nutrition nicolas aubineauAthlete food livreMarathon food

INSCRIPTION NEWSLETTER

Nous respectons votre vie privée, vous pouvez vous désincrire quand vous le souhaitez

Fermer la fenêtre


Si vous souhaitez être au top sur l'alimentation sportive, inscrivez-vous à ma newsletter bimensuelle et recevez en EXCLUSIVITÉ et GRATUITEMENT mes nouveaux articles !

  • Comparatif des produits énergétiques du marché
  • Conseils alimentaires par sport
  • Recettes maison
  • Intérêts des nutriments, ingrédients