La diététique clinique

Bouger plus !

Par Nicolas — 3 minutes de lecture
bougez plus

La société moderne tend à rendre les Humains de plus en plus sédentaires et notamment la jeune génération avec les réseaux sociaux, jeux vidéos… Cette sédentarité amène de nombreux maux au sein de l’organisme, je vais aborder cet aspect avec un angle diététique clinique.

Pourquoi bouger plus?

Le bien-être global de l’organisme, la prévention des inflammations chroniques, les fonctions immunitaires… sont stimulées par l’exercice modéré quotidien, alors qu’un entraînement intense et/ou prolongé répété induit une immunodépression et une oxydation prononcée sur les cellules. En d’autres termes, une activité physique régulière a une action positive sur la santé seulement quand elle augmente modérément la dépense énergétique du corps (une marche rapide, par exemple) par rapport à une situation de repos (si repos chronique 24h/24, cela équivaut à la notion de « sédentarité »! :)).

L’activité physique régulière et modérée a de nombreux bienfaits sur le bien-être et la santé des individus :

  • Participe au maintien de l’intégrité de l’organisme en le protégeant face aux infections ;
  • Aide à résister aux agressions hivernales ;
  • Renforce la tolérance aux phénomènes et processus allergisants [1] ;
  • Contribue à limiter les inflammations ;
  • Optimise l’équilibre acido-basique ;
  • Rééquilibre le système nerveux ;
  • Améliore le sommeil en qualité et/ou quantité….

Concrètement, quelle activité, quand et comment ?

Les activités suivantes pouvent être pratiquées par une majorité de personnes :

  • Marche (active, nordique avec bâtons, longe-côte…);
  • Footing;
  • Vélo (en extérieur ou en intérieur), aquabiking… ;
  • Natation, aquagym, aviron, paddle… ;
  • Rameur, vélo elliptique, stepper… ;
  • Ski de fond, raquettes…

Une durée minimale de 30 minutes par session est conseillée pour que l’activité procure un réel bénéfice sur la santé (45 minutes étant la durée optimale). Tous les jours, si possible, ou tous les deux jours, ce qui est déjà bien – le minimum étant de trois fois par semaine minimum. On prévoit toujours un échauffement de 5 à 10 minutes (montée en intensité progressive pour une mise en route en douceur du système cardio-vasculaire, pulmonaire, tendineux, musculaire, ostéo-articulaire…) et un temps identique pour la récupération en fin de séance.

D’après l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), à l’échelle de la planète, environ deux tiers des adultes ne sont pas assez actifs. En France, l’activité physique quotidienne n’a cessé de diminuer : plus de huit heures par jour en 1800, environ six heures en 1900, entre quatre et cinq heures en 1950, moins d’une heure au début des années 2000, et plus de la moitié des personnes n’atteint pas le niveau minimal des 30 minutes d’activité physique modérée par jour… Le constat est alarmant !

En conclusion, BOUGEZ!!!

Ne restez pas inactif, vous avez tout à gagner à bouger un peu ! Non seulement l’activité physique est bonne pour le moral, mais elle vous permettra d’améliorer votre résistance aux maux hivernaux, aux troubles infectieux, à prévenir les maladies chroniques comme les pathologies cardiovasculaires, les cancers, le diabète, le surpoids… Vous serez donc en meilleure santé ! Nous sommes faits pour marcher, courir, nager, pédaler, grimper, bondir, sauter… en un mot : bouger. Nous avons des bras, des jambes que nous devons activer un peu tous les jours pour préserver nos organes vitaux (cœur, poumons, reins, foie…).

 

Nicolas AUBINEAU
Diététicien Nutritionniste du sport et en clinique