Omegas 3 et cardiologie - Nicolas AUBINEAU

Omegas 3 et coeur

Omegas 3 et coeur
5/5 - 27 votes

omega 3L’alimentation des pays occidentaux et notamment des Français est très pauvre en acides gras omégas 3, acides gras essentiels que nous ne pouvons pas synthétiser (fabriquer) et que l’on doit donc apporter par l’alimentation.

Déficience en Oméga 3

Une déficience en omégas 3 contribue à l’augmentation des pathologies inflammatoires, des maladies cardiaques et de certains cancers. Le rôle préventif des oméga-3 dans la diminution du risque cardio-vasculaire est vrai et les études cliniques sont nombreuses à ce sujet.

C’est le marketing qui a « sauté » sur cette découverte et qui, à coup de matraquage commercial, a mis le doute dans la tête des français et notamment de mes patients : « Est-ce que cela est vraiment bon ? Je n’y crois pas, c’est encore pour faire vendre ? On nous prend pour des pigeons ?…. ».

On voit de la charcuterie avec des allégations portant sur leur apport en oméga 3, à considérer presque que c’est aussi bon que les sources végétales comme l’huile de colza ou de noix… Le flou s’est donc installé !

On va ainsi voir dans cet article où se trouvent les Omégas 3 et qu’est ce qu’ils apportent (avec les validations scientifiques).

Oméga 3 : où les trouve-t-on naturellement ?

Les huiles végétales apportent des acides gras essentiels oméga 3, 6 et 9 mais celles qui sont les plus intéressantes pour l’apport d’acide α- linolénique (oméga 3 à courte chaîne) sont les huiles de colza, soja, noix… mais aussi les graines de lin et les fruits originels comme la noix.

Consommation conseillée : 5-6 noix par jour ou 3 cuillères à soupe d’huile de colza.

Ensuite, selon mon avis, les plus importants, car faiblement synthétisés (fabriqués) au sein de l’organisme, ce sont les acides gras oméga 3 à longue chaîne EPA (acide éicosapentaénoïque) et DHA (acide docosahéxaénoïque) apportés par les huiles de poissons des mers froides (sardine, maquereau, anchois, saumon pour les plus riches). Il est recommandé de consommer 2 à 3 fois dans la semaine une part minimum de 150 g de poisson gras, encore faut-il que les lipides ne soient pas dénaturés avec la cuisson. L’idéal est donc de le consommer cru ou cuit à la vapeur ou en papillotte.

Enfin, les capsules d’huile de poisson des mers froides permettent de pallier fortement à toute déficience en apportant sous forme stable des acides gras de bonne qualité sans le côté détériorant (via les mécanismes de l’oxydation) de la cuisson.

Apport conseillé : 500mg à 1g d’EPA + DHA par jour

Les études scientifiques prouvent l’importance des oméga 3 !

Les acides gras oméga 3 (à Longue Chaîne) participent à :

  •  L’amélioration du fonctionnement des membranes biologiques et du métabolisme cellulaire,
  • La diminution du risque de maladies cardiovasculaires et de mort subite,
  • La diminution du risque de rechute en prévention secondaire post-infarctus,
  • La régulation du rythme cardiaque,
  • L’amélioration de la contractibilité du myocarde,
  • La diminution des triglycérides,
  • L’inhibition de l’agrégation plaquettaire (processus à l’origine de la formation de caillots sanguins, des thromboses obstruantes provoquant des risques d’embolies, phlébite, d’infarctus du myocarde, …).
  • L’ optimisation de la consommation et de l’utilisation de l’oxygène par l’organisme,
  • L’équilibre cérébral : stabilité émotionnelle, fonctions cognitives…

En conclusion, leur effet sur la santé cardiovasculaire est réellement PROUVÉ et le renier serait être égoïste avec soi-même !

Éthiquement.

 

Nicolas AUBINEAU
Diététicien Nutritionniste du sport et en clinique
Vous souhaitez avoir un suivi alimentaire personnalisé ? Voir les plus-values.

 

© Depositphotos.com / tony4urban

Partager sur Facebook Partager sur Viadeo

Laisser un commentaire

Articles conseillés

Probiotique

Les probiotiques sont primordiaux notamment lors des efforts longs et/ou personnes sensibles au niveau intestinal.

Lire l'article

Détoxifier son corps

Il est important de se détoxifier notamment après des repas très riches (Noël, 1er an...). Voici les explications.

Lire l'article

Graissez votre alimentation

Voici mon compte rendu des différentes huiles alimentaires avec un classement par apport et donc utilité.

Lire l'article

INSCRIPTION NEWSLETTER

Nous respectons votre vie privée, vous pouvez vous désincrire quand vous le souhaitez

Fermer la fenêtre


Si vous souhaitez être au top sur l'alimentation sportive, inscrivez-vous à ma newsletter bimensuelle et recevez en EXCLUSIVITÉ et GRATUITEMENT mes nouveaux articles !

  • Comparatif des produits énergétiques du marché
  • Conseils alimentaires par sport
  • Recettes maison
  • Intérêts des nutriments, ingrédients