Odile Angot - Témoignages | Nicolas Aubineau

Odile Angot – Marathon et Ultra Trail

Odile AngotCourses 2019: Marathon de Paris, Angélus Trail, Ultramarin

 

Pouvez-vous me dire comment vous avez connu mon site ?
 Pourquoi avoir franchi le pas et avoir fait appel à mes prestations ?


J’ai connu votre site via des groupes Facebook de Runner. J’avais déjà lu quelques uns de vos articles dans la presse spécialisée. J’étais à la recherche d’un « coach » nutritionnel adapté à mon activité physique, et je voulais être suivie par un réel expert dans le domaine. Il y a 2 ans et demi pour mon premier marathon , j’avais déjà fait appel à vos services (formule plus light car l’objectif était juste de finir) mais, cette année, je voulais un suivi plus rapproché car, pour la première fois, je suivais un plan avec objectif de temps et je voulais optimiser l’ensemble de la prépa (PPG, plan et nutrition). J’avais alors un objectif de 3h45 (pour un précédent record à 3h57).

 

Qu’est-ce que cela vous a apporté par rapport à votre gestion alimentaire d’avant prestation ?


Le coaching est nécessaire pour mettre en place et pérenniser les habitudes alimentaires. j’avais besoin de connaitre les apports nutritionnels indispensables pour que mon corps s’adapte sans problème à ce nouveau « plan » qui impliquait plus de vitesse et un volume hebdomadaire plus important (entre 50 et 60 km par semaine). Je voulais une prépa « sans fatigue » et surtout sans blessures, ni souffrance musculaire. J’ai pu également gérer différemment mon hydratation et alimentation pendant les épreuves, avec aucun arrêt ravito car j’avais tout sur moi. Les conseils m’ont permis de mettre fin à l’utilisation du « malto » les jours précédents les épreuves, du « gatosport » et autres gels « industriels ». En effet, avant, je n’arrivais pas à m’en passer « de peur » de le payer lors des épreuves. J’ai maintenant parfaitement confiance en mon alimentation pendant les prépa, avant les épreuves et pendant ! Avec uniquement une alimentation « maison ».

 

Concrètement, qu’est-ce que cela a modifié à votre « alimentation habituelle » ?


Les petits déjeuners sont plus complets, les féculents plus présents qu’avant (j’en avais un peu peur avant car peur de prendre du poids, alors que finalement le suivi m’a permis de perdre 8 kg en mangeant « plus et mieux équilibré » (même si mon alimentation était assez équilibrée avant, ne mangeant aucun produits industriels, ni sucres rapides). Avoir confiance en ce que l’on mange car on a confiance en celui qui nous conseille. Cela aide beaucoup je pense, car le mental participe énormément à la régulation du poids.

 

Est-ce que l’alimentation vous a parue difficile à suivre dans votre vie de tous les jours ?


Ah non, pas du tout même si au début, augmenter les féculents a été un peu délicat pour moi (lourd passé de surpoids où pendant des années j’avais quasiment supprimé les féculents). Ce n’est pas un « régime », c’est juste un rééquilibrage adapté à l’activité physique et sportive.

 

Comment voyez-vous l’alimentation maintenant par rapport à avant ?


Mon équilibre nutritionnel est indispensable à mon équilibre sportif : il l’optimise . Les habitudes en matière d’hydratation et d’alimentation sont maintenant ancrées et automatiques.

 

Est-ce que cela a changé quelque chose dans votre comportement alimentaire ?
 Voyez-vous une amélioration pertinente de vos performances, une meilleure faculté à récupérer, une diminution de la fréquence de vos blessures, une amélioration de votre état de forme ?

Oui, je me suis « réconciliée » avec certaines familles d’aliments. Je n’ai pas eu de blessures cette année (malgré un programme de course très chargé et un volume d’entrainement croissant, 50 à 80 km par semaine), je n’ai eu aucune douleur ni défaillance pendant toutes mes courses ( en 6 mois de suivi : 2 semi marathons, 1 marathon, 2 ultratrails de 80 et 90 km + quelques « petits » trails). Je suis régulière du début à la fin des courses, sur les semi et marathons je suis autonome en eau et nourriture, je ne m’arrête plus aux ravitos. La prépa a été parfaite avec aucune fatigue, ni douleur.

 

Au final, votre ou vos objectif(s) a été ou ont été atteint(s) ?


Oui, tous mes objectifs ont été atteints et même dépassés : 1h43 au semi de Paris en mars, 3h39 sur le marathon de Paris en avril, 1h41 au semi de Saint Malo en septembre, 1h36 aux 20km de Paris en octobre, et aucune défaillance pendant mes 2 ultras. surtout le 90 km fin juin, sous une chaleur forte, avec le lendemain de la course AUCUNE douleur, ni crampe en ayant suivi de manière drastique les conseils d’hydratation et de nutrition (ce qui n’avait pas été le cas lors de l’Angélus Trail en mai, avec pour conséquences des douleurs après course).

Merci énormément pour la qualité de votre suivi !!

Partager sur Facebook Partager sur Viadeo

Laisser un commentaire

Articles conseillés

Alimentation et cancer

Alimentation et cancer

Au fil du temps, l’évolution de l’alimentation a eu des conséquences négatives au niveau des cancers. Je vous aiguille.

Lire l'article

Femme et sport – Interview

Femme et sport

J'ai voulu démêler le vrai du faux sur les bons réflexes nutritionnels à propos du thème "femme et sport". Voici mon interview.

Lire l'article

Diabète et sport

diabete et sport

Le binôme diabète et sport est une association qui fonctionne à condition d'adopter un minimum de précautions. Explications.

Lire l'article

Suivez moi sur Facebook

Liens

AFDNCroix rouge françaiseLivre prendre soin de son coeurCardioceanlivre trail coaching nutrition nicolas aubineauAthlete food livreMarathon food

INSCRIPTION NEWSLETTER

Nous respectons votre vie privée, vous pouvez vous désincrire quand vous le souhaitez

Fermer la fenêtre


Si vous souhaitez être au top sur l'alimentation sportive, inscrivez-vous à ma newsletter bimensuelle et recevez en EXCLUSIVITÉ et GRATUITEMENT mes nouveaux articles !

  • Comparatif des produits énergétiques du marché
  • Conseils alimentaires par sport
  • Recettes maison
  • Intérêts des nutriments, ingrédients