Témoignages sur mes suivis alimentaires

Hugo Girard – Semi Marathon, Marathon, Ironman, VTT et Trail

Par Nicolas — 3 minutes de lecture
Nicolas Aubineau

Courses principales pendant le suivi en 2017:

– Marathon de Paris en 2h59

– Semi-marathon de Paris en 1h21

– Ironman de Nice en 11h45

– Roc d’azur (VTT)

– Trail du bélier 42km (La Clusaz)

– Trail des Aravis 42km (à Thônes)

 

Pouvez-vous me dire comment vous avez connu mon site ?
 Pourquoi avoir franchi le pas et avoir fait appel à mes prestations ?


J’ai connu le site en faisant des recherches sur Internet sur les problèmes d’hydratation et digestifs sur des courses longues distances (Trail, Ironman).

Je traîne depuis des années un problème récurrent de nausées au bout de quelques heures de course en conditions chaudes (Les belles courses sont l’été…) qui ruinent tout espoir de performance malgré un entrainement correct. Ces nausées entraînant un rejet de la boisson et de la nourriture pour le reste de la journée.

 

Qu’est-ce que cela vous a apporté par rapport à votre gestion alimentaire d’avant prestation ?
 Concrètement, qu’est-ce que cela a modifié à votre « alimentation habituelle » ?
 Comment voyez-vous l’alimentation maintenant par rapport à avant ?


J’ai énormément changé mon alimentation du quotidien. Cette dernière se basait essentiellement sur les pâtes, le riz. Je prends donc maintenant le temps au petit déjeuner, j’essaye de varier d’avantage les repas. J’ai essentiellement diminué les viandes rouges et les pâtisseries et augmenté les fruits et légumes. Mon alimentation générale est beaucoup moins sucrée et salée qu’auparavant.

 

Est-ce que l’alimentation vous a parue difficile à suivre dans votre vie de tous les jours ?


Cela nécessite plus de temps au quotidien pour la préparation des repas. C’est le point le plus compliqué à gérer car, à la fin de la journée, la motivation pour cuisiner n’est pas toujours là.

Ce sont des nouvelles habitudes à prendre.

 

Est-ce que cela a changé quelque chose dans votre comportement alimentaire ?
 Voyez-vous une amélioration pertinente de vos performances, une meilleure faculté à récupérer, une diminution de la fréquence de vos blessures, une amélioration de votre état de forme ?

Depuis ce changement d’alimentation, je n’ai pas été embêté côté digestif (au quotidien).

 

Au final, votre ou vos objectif(s) a été ou ont été atteint(s) ?


Concernant les courses, les dernières ont permit de mettre en évidence un problème de déshydratation avancé. Suite aux recommandations, j’ai pris soin de bien gérer ce point. La dernière course de l’année en VTT a été très positive dans ce sens. La course s’est terminée sans nausées et j’ai été en mesure de boire et manger normalement à la fin de cette dernière. L’objectif numéro 1 de ce suivi semble donc en phase d’être atteint mais doit encore être consolidé.

 

Le but dans les prochains mois est donc de poursuivre cette gestion hydrique mais également de mieux gérer l’alimentation en course. L’objectif étant de pouvoir réaliser des Ironman ou ultra-trail sans troubles digestifs.

 

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.