La diététique clinique

Comment nourrir votre bébé pour lui assurer une croissance optimale ?

Par Nico — 5 minutes de lecture
alimentation bébé

Bien nourrir son bébé est nécessaire pour lui assurer une croissance et un développement harmonieux. Pour cela, vous devez lui servir au quotidien des repas constitués de différents types d’aliments. Pour vous aider à opérer les meilleurs choix, nous vous invitons à découvrir dans ce billet comment nourrir votre bébé pour lui assurer une croissance optimale.

Miser sur une alimentation diversifiée

La diversification de l’alimentation consiste à donner au bébé des aliments de différents groupes 4 à 6 mois après sa naissance. Il s’agit notamment des aliments tels que les produits laitiers, les fruits, les légumes, les œufs, etc.

Les produits laitiers

Riche en fer, le lait est un aliment indispensable à la croissance des enfants. En moyenne, vous devez vous assurer de donner à votre bébé un minimum de 500 ml par jour. En fonction de son âge, vous trouverez à la pharmacie ou dans un supermarché le type de lait adapté à ses besoins.

Les légumes

Dès l’âge de 4 mois, on peut déjà intégrer les légumes dans l’alimentation d’un bébé. Toutefois, veuillez choisir des légumes tels que les carottes, les blancs de poireaux, les courgettes sans pépins et sans peau, les épinards, ou encore les haricots verts qui sont plus adaptés à l’organisme des bébés. En effet, contrairement aux légumes riches en fibres (salsifis, partie verte des poireaux, etc.), ces légumes sont plus faciles à digérer.

Vous n’aurez donc pas à redouter des réactions allergiques en les adoptant pour vos enfants. Pour les préparer, vous devez les mixer, et les cuire à la vapeur ou à l’eau, sans ajouter du sel. En général, il est conseillé de les servir avec une petite cuillère en complément du lait à midi.

Les fruits

Les fruits peuvent être servis aux enfants dès leur 4e mois de naissance. À cet âge, vous pouvez leur mixer des compotes de fruits mûrs ou bien cuits. Dès 8 mois en revanche, il est possible de leur servir directement dans leur assiette des fruits tels que la banane, la pêche, la poire, la fraise, etc.

Les œufs, les poissons et les viandes

Après les légumes et les fruits, les aliments riches en protéines tels que les œufs, les poissons et les viandes peuvent être introduits dans l’alimentation des enfants entre 4 à 6 mois après leur naissance. En dehors de leur rôle dans la croissance, ces types d’aliments sont d’importantes sources de fer qui permettent de prévenir l’anémie ferriprive qu’on observe régulièrement chez les petits enfants. N’hésitez donc pas à servir les œufs, les viandes, ou encore le jambon cuit sans gras ni couenne à votre enfant. Toutefois, veuillez limiter la charcuterie et les abats dont l’excès peut nuire à leur santé. En général, il est conseillé de donner au bébé âgé de 4 à 6 mois :

  • Une fois par jour de la viande, du poisson ou de l’œuf. Veuillez cependant ne pas dépasser la limite de 10 g/jour ;
  • Deux fois par semaine du poisson maigre, gras, surgelé ou frais. Veuillez toutefois éviter les poissons panés qui ne sont pas conseillés aux enfants de cette tranche d’âge.

Les farines infantiles

Vous pouvez commencer à servir de la farine de premier âge à votre enfant 4 à 6 mois après sa naissance. Ce sont des aliments énergétiques qui lui permettront d’avoir la force nécessaire pour se déplacer et s’amuser. Pour ce faire, il suffit de mélanger ces farines à une soupe de légumes ou à un laitage.

Les pommes de terre, les pâtes, les légumes secs

Riches en fibres, en fer et en protéines, les légumes secs (pois chiches, lentilles, haricots secs, etc.) peuvent être proposés sous forme de purée lisse de temps à temps aux enfants à partir de 4 mois. Pour cela, vous pouvez par exemple préparer des pommes de terre moulinées et mélangées avec une soupe de légumes. En ce qui concerne le riz, le pain, la semoule, le blé, les biscuits en revanche, l’idéal serait de commencer à servir de petites quantités à votre enfant, avant d’augmenter progressivement au fil des mois.

Les matières grasses

Contrairement à ce qu’on pourrait penser, le besoin en matières grasses est moins important chez les adultes que chez les enfants. En effet, le développement de ces derniers nécessite de la graisse en quantité suffisante. Pour cela, il est recommandé d’ajouter systématiquement des matières lipidiques aux plats salés faits maison, ou aux petits pots du commerce qui n’en contiennent pas. Toutefois, vous devez éviter les fritures et privilégier les matières grasses d’origine végétale telles que le colza, l’huile d’olive, etc. Vous pouvez également ajouter une noisette de beurre frais non cuit au repas de votre enfant.

Chercher à connaître les besoins spécifiques de son enfant

Pour nourrir les enfants, il est conseillé de leur donner en quantité suffisante des préparations lisses entre 4 et 8 mois, moulinées entre 8 et 10 mois, et les morceaux à partir de 10 mois. Veuillez respecter ces recommandations pour éviter les problèmes d’indigestion. Par ailleurs, vous devez varier les aliments et éviter le grignotage qui est nuisible à leur santé.

Nicolas AUBINEAU
Diététicien Nutritionniste du sport et en clinique

5/5 - (4 votes)