Témoignages

Philippe Gicquel – Marathon, Trail et Ultra Trail

Par Nicolas — 3 minutes de lecture
Philippe Gicquel

Philippe Gicquel Le Marathon d’Athènes 2017, pour moi, c’est gravé dans le marbre ! Il est à faire et encore plus pour la symbolique qu’il représente: l’origine du Marathon.

 

Tout est fait pour nous le rappeler le long du parcours, le départ au stade de Philipidés à Marathon, la flamme olympique, le tour autour de la tombe de Philippidès, les statues le long du trajet et l’arrivée émouvante sur le stade Panathénaïque construit en 330 avant notre ère et rénové pour les 1ers Jeux Olympiques de l’ère moderne de 1896, est tout simplement impressionnante.

 

 

 

 

Ça y est, c’est fini… cela fait bizarre, on se prépare, on y pense depuis des mois et une fois la ligne franchie….la joie et ensuite … bon, on fait quoi maintenant, encore une étape de faite. De bonnes sensations et des nouvelles douleurs, mais on avance, on s’endurcit, et on se recrée un nouvel objectif.

 

L’année prochaine, vers les mêmes dates, le Marathon d’Oman, 165 kilomètres dans le désert en autonomie (soit 8 kilos sur le dos). J’ai hâte et ce ne sera qu’une étape :).
Entre-temps, direction l’ Ultra Marin Raid Golfe du Morbihan en Juin 2018, le Trail de 56 kms. Cela me permettra de postuler pour une course de l’UTMB, l’OCC…en 2019.

 

Concernant le dernier Marathon, j’ai réduit mon temps d’une demi-heure, mais le plus important, une récupération vraiment rapide dès la fin de la course et le lendemain, pas de raideur dans les muscles (avec utilisation d’électrodes également).

 

Ce sont les articles trouvés sur Facebook et ensuite la promo qui m’ont fait franchir le pas.

 

Avant, c’était une alimentation sans dosage, peu de légumes ou pas suffisamment, trop de café, pas assez d’eau, pas d’oléagineux, pas assez de fruits… bref trop de viande et de pâtes.

 

Mon épouse avait peur que ce soit des régimes pour maigrir et a été vraiment rassurée de voir que mon poids s’est stabilisé à 71 kilos et que tout va bien.

 

La grosse amélioration, c’est la récupération, mes muscles récupèrent très vite, et le fait de recourir rapidement. Je cours 4 fois pas semaine, 50 kilomètres par semaine, sans compter les séances les jours où je ne cours pas ( musculation, étirements, abdos, gainage…)

 

Encore merci pour vos programmes, vos conseils et votre disponibilité.

 

Cordialement

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.