Richard Spinosa - Témoignages | Nicolas Aubineau

Richard SPINOSA – Marathon, trail

Richard SPINOSA – Marathon, trail
Noter cet article

3x marathon de Paris (2015: 2h58), marathon de New York 2016 (3h01), marathon de Berlin, semi-marathon de Cannes, course du viaduc de Millau, quelques trails de 30 km maxi pour les courses les plus importantes.

richard spinosaPeux-tu me dire comment tu as connu mon site ?

J’ai découvert ton site en recherchant un comparatif des gels et boissons de l’effort. J’y ai puisé de nombreux conseils au travers des articles publiés.

 

Pourquoi avoir franchi le pas et avoir fait appel à mes prestations ?

Après 2 premiers marathons à Paris en 2013 et 2014, terminés en 3:27:34 puis 3h10:01, je me suis fixé comme objectif de passer sous la barre des 3 heures. J’ai participé au marathon de Berlin avec cet objectif en septembre 2014, avec une grosse déception à la clef puisque je l’ai raté de 25 secondes (3:00:24). Avec un peu de recul, j’ai compris que je devais progresser aussi sur ma gestion diététique pour atteindre mon objectif. Et puis, je suis un coureur « moyen », je n’ai pas de prétention particulière hormis mes objectifs personnels, je ne participe pas à la lutte pour les podiums, il y beaucoup de coureurs plus performants que moi. Avoir un suivi diététique me paraissait inaccessible. La formule proposée par Nicolas est adaptée à mes contraintes et d’un tarif accessible. C’est aussi une raison qui m’a permis de franchir le pas.

 

Qu’est-ce que cela t’a apporté à ta gestion alimentaire d’avant prestation ?

J’ai un emploi du temps très dense, en cumulant une activité professionnelle chargée avec une fonction d’élu au sein de ma commune. Je m’entraine très régulièrement le matin vers 5h/5h30 avant d’aller travailler. Je n’ai pas toujours le temps de réfléchir à mon alimentation. Le fait d’être guidé a été primordial : j’ai fait confiance à Nicolas qui a ajusté progressivement mon plan alimentaire en fonction de mes ressentis et de mes retours.

 

Concrètement, qu’est-ce que cela a modifié à ton « alimentation habituelle » ?

J’avais lu beaucoup d’articles dans les magazines de course à pied, et même un livre très intéressant traitant de l’alimentation spécifique aux sports d’endurance. Je mélangeais divers concepts et conseils, sans vraie vision d’ensemble et surtout sans la maitrise d’un professionnel de la diététique. Pour la préparation de Berlin, je me suis astreins à un régime très strict, j’étais obnubilé par la perte de poids. J’ai connu de gros passages à vide pendant ma préparation et lors du marathon, même si je n’ai pas réellement pris le mur, je me suis « éteins » sur la fin du parcours, ratant mon objectif. Avec le plan de Nicolas, j’ai mangé beaucoup plus que ce que je n’aurai jamais osé, je n’ai connu aucune période creuse pendant la préparation, ce qui m’a permis d’emmagasiner un capital confiance énorme.

 

Est-ce que l’alimentation t’a parue difficile à suivre dans ta vie de tous les jours ?

Absolument pas. Le plan est suffisamment détaillé pour être mis en oeuvre facilement, et nous laisse la marge de manoeuvre suffisante pour choisir dans les catégories d’aliments ceux qui nous conviennent le mieux.

 

Comment vois-tu l’alimentation maintenant par rapport à avant ?

J’arrête de me focaliser sur le poids minimum. J’ai bien compris que c’est la notion de poids de forme qui est bien plus importante. Contrairement à ma préparation pour Berlin, j’ai centré mon attention sur la qualité de mon alimentation et de mon entrainement. L’écart de poids entre les 2 en fin préparation a été inférieur à un kilo (de plus pour Paris 2015) mais avec une sensation de puissance musculaire bien supérieure.

 

Est-ce que cela a changé quelque chose dans ton comportement alimentaire?

Un exemple frappant : dans mon obsession de perte de masse grasse, j’avais banni le beurre de mon alimentation. Nicolas a insisté pour que le réintègre. Et j’ai compris que c’est très important de diversifier les apports en énergie. J’ai aussi pris l’habitude d’une collation maitrisée l’après-midi. Ce qui me permet d’éviter la fringale du soir et le grignotage.

 

Vois-tu une amélioration pertinente de tes performances, une meilleure faculté à récupérer, une diminution de la fréquence de tes blessures, une amélioration de ton état de forme ?…

En parallèle du plan alimentaire j’ai aussi opté pour un suivi en ligne par un coach. Pour tenter de passer la barre des 3 heures à Paris il fallait que j’améliore à la qualité de ma préparation. Ce plan était beaucoup plus ambitieux pour moi que ceux que j’avais suivis à titre personnel, en m’inspirant de ceux diffusés dans les revues spécialisées. Avec ce plan alimentaire adapté à mes besoins, j’ai eu globalement une sensation de facilité dans la réalisation des séances et une récupération beaucoup plus rapide et plus facile. J’ai enchainé des charges plus importantes, sans difficulté physique.

 

richard spinosa témoignageAu final, ton ou tes objectif(s) a été ou ont été atteint(s) ?

Oui, j’ai réussi à descendre sous la barre des 3 heures au marathon de Paris, en terminant en 2:58:27. Pour y arriver, j’ai donc profité du suivi par un coach sportif et j’ai aussi aidé par mon frère, beaucoup plus expérimenté que moi, qui m’a accompagné durant le parcours. Mais l’apport du suivi alimentaire est l’une des clef de cette réussite. Je suis arrivé au départ du marathon parfaitement préparé, en forme, et hormis les derniers kilomètres qui ont été très durs à cause des jambes dures à partir du 37ème , j’ai une sensation de puissance et de facilité. En comparaison de l’édition 2014, j’améliore mon chrono de 11min34s ! Et pendant la préparation, j’ai aussi améliorer mon record sur semi-marathon de 3min30s…

 

Est-ce que tu conseillerais mes plans à des proches ? Pourquoi ?

Après une expérience aussi réussie, oui, je partage mon expérience et je le conseille. Aujourd’hui, ce suivi diététique m’apparait primordial.

 

Partager sur Facebook Partager sur Viadeo

Laisser un commentaire

Articles conseillés

David Jeanjean – Trail et Ultra Trail

David Jeanjean

N'ayant pas de gestion particulière de son alimentation pour ses trails, David a voulu passer un cap en adoptant un suivi spécifique. Objectifs atteints!

Lire l'article

Thibault Lhermerout – 10 km, Semi-marathon et Marathon

Thibault Lhermerout

Thibault a franchi le pas de se faire suivre pour sa participation au marathon de Londres.

Lire l'article

Pascal CALPE – Ultra trail

Proche de la nature, Pascal a bénéficié d'un suivi alimentaire pour optimiser son apport énergétique avant et pendant l'effort.

Lire l'article

INSCRIPTION NEWSLETTER

Nous respectons votre vie privée, vous pouvez vous désincrire quand vous le souhaitez

Fermer la fenêtre


Si vous souhaitez être au top sur l'alimentation sportive, inscrivez-vous à ma newsletter bimensuelle et recevez en EXCLUSIVITÉ et GRATUITEMENT mes nouveaux articles !

  • Comparatif des produits énergétiques du marché
  • Conseils alimentaires par sport
  • Recettes maison
  • Intérêts des nutriments, ingrédients