Témoignages sur mes suivis alimentaires

Giuseppe Velletri – Ultra trail

Par Nico — 4 minutes de lecture

Giuseppe VELLETRI Peux-tu me dire comment tu as connu mon site ?

Je te suivais depuis 1-2 ans avec tes tests sur les barres et les boissons énergétiques…

 

Pourquoi avoir franchi le pas et avoir fait appel à mes prestations ?

Le seul aspect de ma préparation (pour un marathon ou la diagonale) sur lequel je ne m’étais jamais attardé était la préparation diététique. Et je savais pertinemment que cet aspect pouvait me faire progresser dans mes compétitions.

 

Concrètement, qu’est-ce que cela a modifié à ton « alimentation habituelle »?

Je suis passé d’une alimentation principalement concentrée entre 18 et 23h… avec du tout et n’importe quoi (nutella, chips, charcuterie, fromage, etc…) à une alimentation beaucoup plus ciblée, organisée et professionnelle. Avec 4 repas par jour au lieu d’un interminable…

 

Est-ce que l’alimentation t’a parue difficile à suivre dans ta vie de tous les jours ?

J’ai eu quelques soucis de fringales durant les 3 premières semaines qui se sont vite estompés. Ensuite j’ai compris le principe et cela s’est déroulé naturellement.

 

Comment vois-tu l’alimentation maintenant par rapport à avant ?

Je comprends beaucoup mieux l’équilibre qu’il faut avoir entre les protéines, les légumes, les fruits, les hydrates de carbone et les graisses. Quand, comment et combien en manger.

 

Est-ce que cela a changé quelque chose dans ton comportement alimentaire ?

Pratiquement tout ! Je m’accorde quelque « déviations » de temps en temps mais j’essaie toujours d’avoir en tête le « Quand, comment et combien ».

 

Giuseppe VELLETRI autre Vois-tu une amélioration pertinente de tes performances, une meilleure faculté à récupérer, une diminution de la fréquence de tes blessures, une amélioration de ton état de forme… ?

J’ai toujours eu une très bonne faculté de récupération ainsi que très peu de blessures , par contre j’ai vu une amélioration de mon état de forme ainsi que de mes performances et surtout une très grosse aptitude à « encaisser » de très gros volumes d’entrainements en pouvant repartir le lendemain matin pratiquement frais ! Ensuite un autre aspect très important que j’ai appris est l’alimentation juste avant, pendant et juste après une course. Pour arriver sans lourdeur au départ, ne pas avoir de maux d’estomacs durant la course (ça m’est arrivé une fois et j’ai eu ton explication concernant l’importance de l’hydratation que j’ai emmagasiné et corrigé dans mes course suivantes) et bien récupérer après la course.

 

Au final, ton ou tes objectif(s) a été ou ont été atteint(s) ?

A 100%, j’ai aussi utilisé un naturopathe 6 semaines avant ma diagonale, afin d’être sûr que je n’avais aucun manque. Résultat : un peu de magnésium et quelques oligélélment à prendre à partir de 10 jours avant la course et jusqu’à son terme…

 

Est-ce que tu conseillerais mes plans à des proches ? Pourquoi ?

Je l’ai déjà conseillé à plusieurs de mes amis trailers. J’ai compris, avec les différents plans diététiques que tu m’a fournis, que sans une alimentation correcte et au bon moment avec les bons ingrédients, jamais je n’aurai pu me préparer autant pour la diagonale et sûrement pas la terminer. Je suis parti avec 8 amis coureurs pour la Réunion, devine qui est le seul qui l’as terminé?…

 

Principaux résultats :

Courses principales réalisées « avec » ta préparation diététique :
Avril 2014 Marathon de Londres 2h49 battu de 10min mon précédent record (2h59 en 2013)
Octobre 2014 Diagonale des fous 43h classé 192 ème

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.