Tout savoir sur l'arthrose - Nicolas AUBINEAU

Ma pratique en rééducation cardiaque et respiratoire m'a donné une grande expérience que je partage avec vous.

Arthrose

arthrose

D’après l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé), l’arthrose est le résultat de 2 phénomènes : 

  •  Mécaniques : l’articulation absorbe tous les chocs et les contraintes mécaniques subies par les os àusure de l’articulation.
  •  Et biologiques : pour diverses raisons, le fonctionnement biologique de l’articulation peut s’altérer àvieillissement de l’articulation.

Il en résulte un déséquilibre entre la synthèse (↘) et la dégradation (↗) du cartilage et de l’os sous-chondral.

Les causes de l’arthrose sont multiples : 

  •  des facteurs génétiques : une prédisposition génétique, 
  •  des facteurs de développement : l’âge,
  •  des facteurs métaboliques : surcharge pondérale notamment,
  •  des facteurs traumatiques : travaux pénibles ou répétitifs, fractures de la hanche, du genoux, etc.

L’arthrose se manifeste par des modifications des cellules, et de la matrice cartilagineuse, qui aboutissent à :

  •  Au niveau du cartilage :
    •  ramollissement,
    •  et/ou fissuration,
    •  et/ou ulcération,
    •  et/ou perte du cartilage articulaire.
  •  Au niveau de l’os :
    •  sclérose,
    •  production d’ostéophytes (excroissances osseuses),
    •  kystes.

Les signes cliniques, lorsque l’arthrose devient symptomatique, sont :

  •  des raideurs articulaires,
  •  et éventuellement un épanchement articulaire,
  •  avec des degrés variables d’inflammation locale.  
arthrose

L’arthrose se caractérise par :
– Des douleurs de type mécanique, à l’effort, calmées par le repos et aggravées le matin lors du « dérouillage ».
– Des raideurs articulaires avec limitation de mouvement.
– Eventuellement des déformations articulaires.
– Il existe parfois un épanchement articulaire.
– Les poussées inflammatoires sont rares.
– La douleur gêne traditionnellement l’endormissement, mais peut également entraîner des réveils nocturnes.

En résumé sur l’arthrose…

  •  L’arthrose consiste en une destruction du cartilage qui recouvre les extrémités osseuses au niveau d’une articulation.
  •  Il s’agit d’une véritable pathologie, provoquée par une atteinte du cartilage.
  •  C’est une affection très fréquente qui s’accentue avec l’âge.

Remarque : bien que l’arthrose soit plus fréquente à mesure que le patient vieillit, l’arthrose n’est pas une maladie spécifique du vieillissement. Elle peut frapper à tout âge (ex : les grands sportifs comme les skieurs alpins, les adeptes de l’ultra endurance (triathlon, trail, marathon…), les footballeurs…).

Diagnostic de l’arthrose

Généralement, le diagnostic se fait sur des signes cliniques : 

  •  des douleurs à caractère mécanique (c’est-à-dire suite ou lors de mouvements), 
  •  aggravées lors de l’activité physique,
  •  et calmées par le repos, raideur au réveil.

Une confirmation radiologique permet de confirmer l’arthrose : 

  •  pincement de l’interligne articulaire (témoin de la destruction cartilagineuse),
  •  ostéophytes, excroissances osseuses au niveau de l’articulation (en forme de bec),
  •  condensation sous-chondrale*.

Une biologie sanguine (analyse de sang) permet d’éliminer les pathologies inflammatoires (rhumatismes inflammatoires : arthrite, polyarthrite) qui sont associées à une augmentation de la vitesse de sédimentation globulaire. Dans l’arthrose, la vitesse de sédimentation globulaire est normale.

* : L’os sous-jacent aux lésions du cartilage se condense. Cette condensation rend l’os extrêmement dur, lui permettant de résister aux contraintes mécaniques anormales qu’il subit. Elle est parsemée de géodes qui sont plus ou moins constantes et volumineuses. Les ostéophytes correspondent à la néoformation d’une épiphyse articulaire avec un os sous-chondral et un tissu cartilagineux de revêtement. Ils se développent à la périphérie des jointures, à la jonction os-cartilage. Ils augmentent les surfaces articulaires et compensent ainsi en partie la destruction des tissus dans les zones de pression. 

Il est important de garder en tête que, dans la population générale de plus de 50 ans, on peut recenser:

  •  60% d’arthrose anatomique,
  •  mais que seuls 30% présentent une arthrose radiologique (visible par une radio),
  •  et uniquement 15 % ont une arthrose symptomatique (gênes, douleurs, déformation des articulations).

Et seulement 5 % de patients consultent pour une arthrose.

Articulations les plus atteintes par l’arthrose

Les 4 articulations les plus atteintes par l’arthrose sont :

arthrose
  1. Les genoux (gonarthrose), dans 40 % des cas,
  2. Les doigts, dans 40 % des cas. Elle affecte plus particulièrement les articulations interphalangiennes distales (IPD, nodosités d’Heberden), et moins souvent proximales (IPP, nodosités de Bouchard),
  3. La base du pouce, dans 30% des cas (TMC : trapézo-métacarpiennes),
  4. La hanche, dans 10% des cas.

Remarque: L’arthrose de la colonne vertébrale ou du pied est moins fréquente. Par contre, la cheville, le poignet, le coude et l’articulation métacarpo- phalangienne (MCP) des doigts sont épargnés

Mécanisme de l’arthrose et facteurs de risque

Pour reprendre la définition en amont de l’arthrose, le principe physiopathologique est un déséquilibre au détriment de la chondroformation (l’élaboration de cartilage nouveau) et en faveur de la chondrolyse (destruction du cartilage).

Il en résulte une réduction de l’amortissement des chocs et des frictions (rôle du cartilage) qui use l’articulation, entraînant des crises d’inflammation douloureuses.

Les facteurs de risques sont principalement de deux ordres :

  1. Une susceptibilité constitutionnelle : hérédité, sexe, état hormonal, âge…
  2. Des facteurs mécaniques : surtout des traumatismes aigus (accidents) ou chroniques (travail répétitif, sédentarité).

À la conjonction des deux, on retrouve des facteurs aggravants, classables dans les deux catégories :

  • Forme de l’articulation, qui peut être héréditaire ou liée à un accident.
  • Obésité, liée à la constitution de l’individu mais qui provoque des traumatismes mécaniques chroniques. 

En conclusion sur l’arthrose

L’arthrose est la forme de rhumatisme la plus fréquente en occident.

Le rhumatisme est une inflammation des articulations. Il existe deux grandes sortes de rhumatismes : les rhumatismes inflammatoires (ex. la polyarthrite rhumatoïde) et les rhumatismes d’usure (ex. l’arthrose). 

L’arthrose touche entre 4.5 et 5 millions de français, dont 1 personne sur 2 pour les populations âgées de plus de 60 ans.

Il s’agit de la 2ème cause d’invalidité, après les maladies cardio-vasculaires.

L’arthrose est exceptionnelle avant l’âge de 30 ans, et rare avant 50 ans, hormis l’arthrose due à un traumatisme violent. À partir de 70 ans, elle devient très fréquente.

Cordialement.


Nicolas AUBINEAU
Diététicien Nutritionniste du sport et en clinique
Vous souhaitez avoir un suivi alimentaire personnalisé ? Voir les plus-values.

© Pixabay.com / Taokinesis

© Pixabay.com / naturwohl-gesundheit

Partager sur Facebook Partager sur Viadeo

Laisser un commentaire

Articles conseillés

Comment avoir une bonne digestion ?

Digestion

Qui dit bien digérer dit bonne santé généralement ! La digestion reste une des clés de voûte en matière de prévention.

Lire l'article

Jeûner, bonne ou mauvaise idée ?

le jeûne

Le jeûne existe depuis longtemps. Je réponds à quelques questions par rapport à cette notion ancienne remise au goût du jour.

Lire l'article

Alimentation et cancer

Alimentation et cancer

Au fil du temps, l’évolution de l’alimentation a eu des conséquences négatives au niveau des cancers. Je vous aiguille.

Lire l'article

Suivez moi sur Facebook

Liens

AFDNCroix rouge françaiseLivre prendre soin de son coeurCardioceanlivre trail coaching nutrition nicolas aubineauAthlete food livreMarathon food

INSCRIPTION NEWSLETTER

Nous respectons votre vie privée, vous pouvez vous désincrire quand vous le souhaitez

Fermer la fenêtre


Si vous souhaitez être au top sur l'alimentation sportive, inscrivez-vous à ma newsletter bimensuelle et recevez en EXCLUSIVITÉ et GRATUITEMENT mes nouveaux articles !

  • Comparatif des produits énergétiques du marché
  • Conseils alimentaires par sport
  • Recettes maison
  • Intérêts des nutriments, ingrédients