Témoignages

Lionel Prat – Ironman et Ultra Trail

Par Nicolas — 2 minutes de lecture
Lionel Prat

Lionel Prat Principales courses réalisées:

SaintéLyon 2015 en 9h47

Ironman de Nice en 11h49 en 2016

 

Avec le suivi en 2017:

La grande course des Templiers 2017 en 13h22

 

 

 

 

 

Pouvez-vous me dire comment vous avez connu mon site ?
Pourquoi avoir franchi le pas et avoir fait appel à mes prestations ?


J’ai connu votre site il y a plusieurs années par le biais d’une amie.  J’ai suivi avec succès vos conseils lors de mon Ironman, et j’ai voulu mettre toutes les chances de mon côté en me lançant dans l’inconnu sur le trail longue distance.

 

Qu’est-ce que cela vous a apporté par rapport à votre gestion alimentaire d’avant prestation ?


Un apport optimum des nutriments nécessaires à une bonne préparation et une bonne récupération.

 

Concrètement, qu’est-ce que cela a modifié à votre « alimentation habituelle » ?


J’ai modifié mon petit déjeuner, rééquilibré la quantité des différentes catégories d’aliments qui n’était pas adéquate.

 

Est-ce que l’alimentation vous a parue difficile à suivre dans votre vie de tous les jours ?


Oui, parce que parfois insuffisante (sensation de faim), ou fade. Dur psychologiquement de vivre avec sa balance de cuisine, et de raisonner en permanence selon la logique « ça j’ai le droit, ça je n’ai pas le droit ». Je n’ai pas trouvé de plaisir à manger ainsi. C’est ce qui a manqué.

 

Comment voyez-vous l’alimentation maintenant par rapport à avant ?


Comme un moyen d’améliorer son potentiel et de rester en bonne santé.

 

Est-ce que cela a changé quelque chose dans votre comportement alimentaire ? 
Voyez-vous une amélioration pertinente de vos performances, une meilleure faculté à récupérer, une diminution de la fréquence de vos blessures, une amélioration de votre état de forme ?

Je pense globalement respecter l’équilibre alimentaire par la suite. Ma préparation s’est déroulée parfaitement, aucune blessure, ni le jour de la compétition. Pour les performances, c’est difficile à estimer, car c’est une première.

 

Au final, votre ou vos objectif(s) a été ou ont été atteint(s) ?


D’une manière incomplète. Je suis finisher, mais j’aurais souhaité mettre moins de temps. Une erreur de stratégie alimentaire pendant la course, et une saturation psychologique pré-compétition, lié à l’entraînement et aux contraintes du suivi alimentaire qui en sont, à mon avis, partiellement responsables.

 

 

 

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.