Jonas Morel - Témoignages | Nicolas Aubineau

Merci à toutes et tous pour vos témoignages. Cf. pages 2, 3, 4, 5, 6 et 7

Jonas Morel – Crossfit, Courses à obstacles et Semi-marathon

Jonas Morel Principales compétitions:  Courses à obstacles (type Mudday, Spartan, Viking), semi-marathon et Crossfit.

 

Pouvez-vous me dire comment vous avez connu mon site ? 
Pourquoi avoir franchi le pas et avoir fait appel à mes prestations ?


J’ai trouvé votre site en premier lieu en cherchant des recettes pour adapter mon alimentation à ma pratique sportive. Cette nouvelle pratique sportive ayant fortement impacté ma morphologie mais aussi mon psychique, j’ai sauté le pas et fait appel à vous afin de m’aider à retrouver un équilibre tout en conservant ma fréquence sportive et mes performances.

 

 

Qu’est-ce que cela vous a apporté par rapport à votre gestion alimentaire d’avant prestation ?


J’ai pu grâce au plan alimentaire stabiliser mon poids mais surtout aborder plus sereinement ma relation à la nourriture et sortir d’un cercle vicieux sport / nourriture qui me contraignait à un trop grand contrôle de mes apports et une quasi-peur quant à la gestion de mes repas.

 

Concrètement, qu’est-ce que cela a modifié à votre « alimentation habituelle » ?


L’impact à surtout été au petit-déjeuner avec de plus grandes quantités, des recettes plus variées, l’introduction de nouveaux aliments (avoine, jambon, oeuf…) et un meilleur équilibre. Au niveau des autres repas, c’est surtout l’équilibre des différents aliments (protéines, féculents, légumes, laitages, fruits) qui a été modifié. Cela m’a permis d’apprendre à mieux appréhender leurs bienfaits, les varier et les équilibrer. J’ai aussi repris les collations de l’après-midi, une habitude que j’avais perdu et adapter aussi mon alimentation en fonction de mon entrainement.

 

Est-ce que l’alimentation vous a parue difficile à suivre dans votre vie de tous les jours ?


Au départ, oui, car il faut pouvoir maitriser les équilibres, trouver des recettes pour ‘varier les plaisirs’, s’habituer aux quantités… Mais cela vient au fur et à mesure et après quelques semaines, le corps s’habitue et on prend aussi l’habitude des quantités « à l’œil ».

 

Comment voyez-vous l’alimentation maintenant par rapport à avant ?


J’ai maintenant une relation beaucoup plus sereine et apaisée vis à vis de l’alimentation. Le plaisir reprend petit à petit le pas sur le contrôle, ce qui me permet d’aborder plus sereinement mes repas mais aussi ma pratique sportive. La nutrition est devenue une alliée dans ma pratique sportive et non plus une obligation ou une contrainte.

 

Est-ce que cela a changé quelque chose dans votre comportement alimentaire ?


Voyez-vous une amélioration pertinente de vos performances, une meilleure faculté à récupérer, une diminution de la fréquence de vos blessures, une amélioration de votre état de forme ?

Oui nettement. J’ai déjà parlé de l’amélioration du psychologique avec un rapport plus apaisé à l’alimentation et le physiologique suit aussi. Mon poids est stable et le plan alimentaire m’a permis de conserver une pratique sportive intense grâce à une récupération rapide et une bonne endurance à l’effort. Les crampes et blessures sont aussi beaucoup moins fréquentes.

 

Au final, votre ou vos objectif(s) a été ou ont été atteint(s) ?


Le plan m’a permis d’atteindre plusieurs objectifs, les plus importants étant de reprendre une relation saine à la nourriture, continuer ma pratique sportive, maintenir mes performances, limiter les impacts sur mon corps. J’entame maintenant une seconde phase qui me permettra, j’espère, de reprendre du poids et augmenter mes performances.

Partager sur Facebook Partager sur Viadeo

[manual_related_posts]
Nicolas Aubineau
6diplômes officiels
autour de la nutrition
(Sport, Santé, Prévention)
+ 1 700 000visiteurs par an
sur le site
+ 2500sportifs
suivis
8ouvrages
écrits et/ou co-écrits

Suivez moi sur Facebook !