Le lien nutrition et santé

Ginseng : votre allier pour booster votre organisme

Par Nicolas — 4 minutes de lecture
Ginseng

Le ginseng, plante vivace à croissance lente, découvert en Chine il y a plus de 5000 ans, est traditionnellement utilisé en Asie (et notamment en médecine chinoise) pour le traitement et la prévention de différents dysfonctionnements de l’organisme (baisse de tonicité, dynamisme altéré, infections à répétitions, mal-être, surmenage, difficultés mentales diverses et variées comme la mémoire, la concentration…). C’est également la plante la plus consommée en Asie par les sportifs par rapport à ses nombreuses propriétés bénéfiques sur les plans physique, physiologique et cérébral. L’espèce asiatique correspond au Panax ginseng tandis que l’espèce nord-américaine au Panax quinquefolius. Comme de nombreux actifs, le Ginseng est pertinent à consommer sur certaines périodes de l’année pour se maintenir en bonne santé.

Quels sont les bienfaits du ginseng ?

De composition complexe, le ginseng contient de nombreux micronutriments (toutes les parties de la plante, mais la plus grande proportion est retrouvée dans la racine et les radicelles) : calcium, cuivre, fer, zinc, magnésium, manganèse, phosphore…, vitamines C, E, groupe B, acides aminés essentiels (arginine…), saponines (ginsénosides)…

Le Ginseng améliore la récupération

Le Ginseng minimise les dommages musculaires liés à l’effort en diminuant lors de la phase post-effort le stress oxydant, et en modulant l’élévation des marqueurs sanguins de la dégradation musculaire induite par l’exercice. Une supplémentation en ginseng pourrait donc s’avérer intéressante également dans le but de favoriser la récupération musculaire suite à des exercices particulièrement éprouvants.

Le Ginseng stimule le système immunitaire

La pratique importante d’une activité sportive en volume/ intensité entraîne une déplétion du système immunitaire. Afin de maintenir leur qualité de vie, mais aussi leur charge d’entraînement, la qualité des séances, il est une évidence d’améliorer la résistance des athlètes aux différentes agressions et infections environnantes pouvant altérer leur homéostasie (santé, équilibre interne, défenses naturelles…).

La prise de ginseng facilite une meilleure résistance aux infections respiratoires, une amélioration de l’efficacité des antibiotiques lors d’infections bactériennes, stimule l’activité lymphocytaire.

Le Ginseng favorise les performances cognitives

Attention, concentration, mémorisation, intégration de la technique, tactique, réactivité… sont autant de paramètres clés pour réaliser une bonne performance. Le ginseng favorise une réduction du temps de réaction aussi bien au repos qu’à l’exercice, bénéfice non négligeable et fortement important en période de compétition dans toutes les disciplines sollicitant intensément les capacités cognitives (sports de combat, sports de balle comme le tennis, squash…, gymnastique…).

Résumé sur les apports du Ginseng

Le ginseng, souvent utilisé en médecine traditionnelle, possède des principes actifs, propriétés médicinales : antioxydants, stimulants des défenses immunitaires, anti-inflammatoires, lutte contre la fatigue, il serait même un bon aphrodisiaque, car il lutte contre la dysfonction érectile.

Comment et quelle quantité de Ginseng consommer ?

Le ginseng peut être consommé de différentes manières, les plus communes étant :

  • Sous forme de compléments alimentaires (comprimés ou gélule) à raison de 500 à 1000mg maximum par jour de ginseng rouge, à prendre le matin, durant le petit-déjeuner et sous une cure d’1 à 2 mois renouvelable 2 fois par an.
  • Sous décoction (c’est-à-dire laisser infuser sous eau chaude 10/12′). Je vous conseille 1 à 2g de racines séchées à infuser.

Quelles sont les contre-indications à la consommation de ginseng ?

Si vous souffrez d’hypertension artérielle, de diabète, de maladie cardiaque ou si vous êtes enceinte (ou que vous allaitez votre enfant), la consommation de ginseng ne vous est pas recommandée tout du moins sans avis médical.

Attention également au surdosage du Ginseng qui peut entrainer nervosité, insomnie, irritabilité…

Conclusion sur le Ginseng

Chez l’athlète, une supplémentation en ginseng pourra s’avérer judicieuse en périodes d’entraînement intensif ou précompétitive dans le but de favoriser l’action du système immunitaire, en période de compétition pour stimuler les capacités cognitives, ou encore pour favoriser la récupération en période post-compétitive. Tout cela dans un seul but, éviter les contre-performances. Un traitement chronique et trop long n’est pas conseillé et peut entraîner des effets secondaires indésirables divers et variés selon les personnes (troubles digestifs, du sommeil…).

Remarque : ne pas prendre ce complément si vous êtes une sportive enceinte. 🙂

Autres articles sur la nutrition et santé

 

Nicolas AUBINEAU
Diététicien Nutritionniste du sport et en clinique